Au milieu, il y a toi

Je pense à toi mon fils aujourd’hui, à nos problèmes de grands, à ton insouciance d’enfant. J’ai entre les mains une bombe, un manuscrit de près de 200 pages qui parle de nous, ton papa et moi, beaucoup et de toi, un peu. Ai-je le droit de déballer tout au reste du monde comme ça,…

Filles de la nuit

Fille du soir Sur le trottoir Ses déboires En bandoulière Et l’espoir Dans ses veines Devient traces Sur sa peau blême Cicatrices que l’on se traine Dans la nuit Verre brisé Regard perdu Le folie glisse Ses doigts Sous sa jupe noire Elle dérape Le silence la rattrape Puis oublier Les mains moites Fermer les…

Lumière du jour

S’ouvre le jour Sur l’aurore Caresse lumineuse Sur le corps

Donnons le temps au temps

Le passé ne compte plus, laisse le se taire, devenir inconnu. Libère toi de tout, des mémoires qui te hantent, des projets avortés, des envies absentes, des désirs refoulés. Hier n’est plus qu’à l’imparfait. Le présent se prélasse au soleil. L’été se réveille d’un profond sommeil. L’instant t’offre tout ce qu’il te faut pour avancer,…

Sous le ciel rouge

Le ciel se voile De nuages gris Éclairs de missiles Surplombant la nuit Étoiles fusillées Dans leur sommeil Lune condamnée Au réveil Sous le ciel rouge Se vide la vie L’homme assassine Puis oublie

Collègues

Depuis quand médire de ses collègues et/ou de leur travail est devenu un sport national? Depuis quand rester en dehors du lynchage collectif est devenu une prouesse de tous les instants?

Moment de solitude

La foule. Un regard circulaire. Posé. Tenter de repérer une couleur, un sourire, une coupe de cheveux. Rien. Refaire le chemin en arrière. Toujours de loin. Doucement la panique s’installe. Les secondes prennent des allures d’éternité. Une douleur sourde monte, grignote doucement l’intérieur de nos entrailles. Les pulsations de notre cœur s’accélèrent. La peur gagne…

Tout va bien

Les mots se suivent, ne veulent rien dire. Il parle d’un crime. Ma respiration se bloque. Elle écoute. Il dit vouloir “l’étrangler”.  Sens propre ou figuré? Et puis mécaniquement il reprend les lignes de la pièce qu’il répète. Je respire. Tout va bien.

En équilibre sur le toit du monde

Elle se tient, belle et sereine, en équilibre sur le toit du monde. Elle sait les creux de vague et les pics des montagnes. Elle apprend à se libérer du passé, à accepter  l’autre, ses faiblesses, ses erreurs de parcours. Elle apprend de son humanité et de tous les possibles qu’elle voyait comme inaccessibles. Elle…

Investir en soi

Depuis combien de temps n’ai-je pas pensé à moi? Depuis combien de temps ne me suis-je pas octroyer une pause, sans culpabiliser? Depuis combien de temps n’ai-je pas profiter de mon argent pour me faire un cadeau – juste pour le plaisir? Depuis combien de temps me suis-je oubliée? Les autres avant. Tout le temps….

Deux enfants

On n’apprend jamais à vivre « sans ». On vit toujours avec. Même avec le vide. Avec les souvenirs. Et parfois les questions que certains départs laissent en suspens. On vit à travers l’empreinte des pas, à travers l’écho des voix. Tu n’es jamais loin de mes pensées. Ton sourire flotte quelque part entre ces quelques instants…

Bombe à retardement

Elle se tient là, dans un recoin, invisible à l’œil nu. Elle se tient là, à deux pieds de toi, fougueuse, douteuse, impétueuse. Son tic-tac est lent. Il est presque inaudible. Le cœur de la machine s’emballe parfois. Le tempo se fait plus lourd. On pourrait croire que le compte à rebours est lancé. Puis…