Inachevé

On ne s’est pas dit “adieu”. Le silence a parlé pour toi. Tu n’avais pas les mots pour me dire la fin, pour m’avouer que tu ne m’aimais plus, que tu ne voulais plus de moi dans ta vie.

J’ai compris sans un mot. J’ai fait des déductions, des calculs savants. J’ai compté les jours sans ta voix, les jours sans toi.

C’en était fini de nous. Nous n’étions plus. Nous étions deux âmes solitaires. J’étais perdue. Tu étais un étranger, un prénom sur un papier, un visage sans vie.

Le silence. Clap de fin. Comme un roman inachevé relégué au grenier.

Advertisements