Aurore

Je la vois se dessiner sous la courbe du ciel. Pointillés de couleurs – paillettes éphémères assises à califourchon sur les paupières.

Elle me rappelle le prénom de la première princesse de l’enfance. Et celui plus récent d’une amie au grand coeur.

Aurore, comme un bonbon au goût de promesses – ravissement des sens – essence du jour qui parait.

Advertisements