Drôle de fête

Ce rêve de la nuit me poursuit. Les années se confondent, les souvenirs inondent le présent. Les visages se dessinent nettement. Visages inconnus, étrangers.

Les adultes perdent des forces. Les enfants conversent avec l’au-delà. Les morts attendent que les vivants fassent le premier pas.

La veuve retrouve une incroyable jeunesse quand mes yeux ne sont que larmes et tristesse. On perçoit des rires – une fête foraine explose en plein cimetière.

Tout ça n’a aucun sens. Pourtant les images me poursuivent, comme pour me dire qu’il y a quelque chose à saisir, à comprendre.

Advertisements