Fin de journée

Février 2017

La nuit descend sur la ville. Le ciel se voile de gris. Le soleil disparait sous quelques gouttes de pluie. Dans quelques minutes, je marcherais l’esprit libre. Plus de coups de fils à passer, de dossiers à gérer, de projets à monter, d’agenda à suivre. Je marcherais dans l’air frais de février qui tire à sa fin. Je regarderais le monde courir autour de moi. J’avancerais à mon rythme comme toujours. Je ne presserais pas le pas. A la maison, ils sont entre hommes, ils aiment bien ça.

Advertisements