Changement de cap

Journée longue, périlleuse. Journée qui s’éternise, tout le monde semble s’être ligué contre moi. Chacun fait durer le plaisir à sa manière quand mon unique envie, à moi, est de rentrer, de dîner, de nous enrouler les pieds dans une couverture pour l’histoire du soir, puis de faire une pause avant que la nuit m’enveloppe de sa douceur habituelle et si apaisante.

Mon esprit a dû à un moment donné changer de cap. Toujours regarder la vie, le coeur ouvert aux possibles. Ces textes refusés, je ne les laisserais pas de côté, d’ici quelques années,  je les aurais étoffés, ces destins de femmes seront partagés avec mes lecteurs, toujours aussi passionnés, toujours aussi passionnants.

Et puis en rentrant il y a eu cette carte et ce message si merveilleux. Puis l’escargot heureux de m’aider à mettre puis débarrasser la table, ses confidences incroyables, ses deux yeux qui semblent me murmurer des secrets. Et le rire de la baleine qui nous invite à la danse, à croire en nos rêves, à oser nous aventurer là où nous n’avons pas pied, certains que nous ne serons jamais seuls, que nous ferons toujours face.

Se sentir pleine d’incertitudes et heureuse de savoir que rien n’est écrit d’avance. Tout se dessine jour après jour. Tout change. Toute se transforme. Heureuse des incertitudes, des doutes et des réponses qui arrivent à l’improviste et qui nous guident sur le chemin fait pour nous.

Se sentir bien. A la fin d’une longue et périlleuse journée.

Advertisements