A fleur de peau

Parfois les mots. Et parfois rien. Juste le vide. Et cette colère en moi qui monte de je ne sais où et qui me fait hurler je ne sais quoi.

S’affranchir du regard d’autrui. Voilà la clé. Celle qui me permettrait de laisser trainer un peu plus longtemps les plats sur la table du salon, qui me dirait de prendre un peu de temps pour moi avant de m’attaquer au ménage, qui m’aiderait à dire “merde” avec les formes à tous ceux qui me répètent sans se lasser “mets lui son pull il va avoir froid” “il a le nez tout sale” “il est peut être temps que tu refasses ta vie” “t’as l’air épuisée” “tu te négliges en ce moment” “avec le rhume qu’il a la piscine ce n’est pas conseillé” “tu aurais dû lui prendre son écharpe” “je t’ai fait tout le ménage”.

J’ai sans cesse cette impression d’avoir un œil vissé sur moi en permanence et ces voix dans ma tête qui me répètent “fais ci, fais ça, fais pas ci, fais pas ça” “rentre dans le moule et tout ira bien” “on savait bien que tu n’y arriverais pas toute seule”.

Parfois les émotions à fleur de peau. Et encore du travail à faire sur moi pour être heureuse et épanouie…

Advertisements